Générations

VGGLorsque trois musiciens, trois générations différentes, originaire de trois pays, décident un jour de jouer ensemble la même musique, c’est qu’ils ont en commun, par delà leurs différences, une même vision du monde. Le temps n’a alors plus de prise sur leurs consciences. Le geste musical, à la fois si simple et si complexe, peut dès lors être exécuté sans entrave, dans toute sa plénitude. Et, c’est l’un des grands bonheurs, l’une des grandes jouissances de la musique que de préparer longtemps ce geste afin de pouvoir l’exécuter d’un seul jet, en une seule fois, en toute liberté. Le son qui en naît, se charge alors de toute sa dimension émotionnelle et retrouve ainsi sa source originelle. Mais, c’est l’amorce d’un deuxième geste qui fera appel à l’essentiel: habiter le silence. “ La plupart des neuf plages de ce disque, on l’aura compris, n’auront nécessité qu’une seule prise. Une journée aura suffit pour parcourir le début d’un voyage qui, lui, nécessite une vie “. G.P