BIOGRAPHIE FRANÇAISE

Georges portrait

Stanislas Georges Paczynski, né à Grenoble (France) le 30 Mars 1943, est batteur de Jazz, percussionniste, compositeur, auteur, pédagogue et Docteur ès Lettres.

Fils de parents polonais réfugiés politiques, apatride, il acquit la nationalité française à l’âge de 16 ans, afin d’éviter d’être contraint d’aller en Pologne pour effectuer le service militaire, obligatoire à l’époque. Il construit sa carrière en France en jouant, au cours des années 60, dans les clubs de jazz parisiens. avec de nombreux musiciens américains et français tels que Phil Woods, Art Farmer, Tony Scott, Mal Waldron, Freddy Redd, Hampton Hawes, Sonny Criss, Bill Coleman, Pierre Michelot, Henry Texier, Michel de Villers etc…

En 1966, il obtient le prix du meilleur batteur au Festival de Jazz Amateur à La Locomotive à Paris.

1968: il représente la France au Festival de Montreux en Suisse et au Festival de Zurich, au sein du quartette du vibraphoniste Michel Terrioux.

Instructeur tambour au 5ème Régiment d’Infanterie en 1969 – 1970, il entre en contact avec Guy-Joël Cipriani, percussionniste à l’Opéra de Paris en 1970.

En 1971, il est nommé professeur de percussion au Conservatoire municipal de Colombes.

En 1973, il soutient sa thèse de 3ème cycle à la Sorbonne – Paris III – sur Baudelaire et la Musique (376 pages. Ouvrage non publié. Manuscrit disponible à la Sorbonne). Il revient alors au Jazz en jouant au sein de différents trios, notamment avec les pianistes Jean-Pol Asseline, Siegfried Kessler et Michel Graillier. Il est sollicité pour enseigner la batterie de Jazz au CIM – à l’époque, la plus importante école de Jazz d’Europe.

1984 sera une année cruciale. Poursuivant parallèlement sa carrière de musicien et de chercheur, il fonde un trio qui aura douze années d’existence, avec le pianiste Jean-Christophe Levinson et le légendaire contrebassiste Jean-François Jenny-Clark. Ce trio enregistrera deux CD – 8 Years Old (live au Petit Journal – 1992. JPB Production, Harmonia Mundi) et Levin’song (en studio – 1994. JPB Production, Media 7). Cette même année, il devient Docteur ès Lettres et Sciences Humaines à la Sorbonne – Paris IV – avec  sa thèse La Genèse du Rythme et l’anthropologie gestuelle (3 tomes. 878 pages) qui sera révisée puis éditée sous le titre Rythme et GesteLes racines du rythme musical dans les civilisations anciennes (Paris, Zurfluh, 1988 – 379 pages. Distribution: Editions Robert Martin).

Au cours des années 80, il est l’illustrateur musical du film Baptême de René Ferret et interprète la musique du film Un homme et deux femmes de Valérie Stroh.

En 1986, il ouvre la classe de batterie de Jazz au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise.

A partir de 1988, il entreprend la rédaction d’Une Histoire de la Batterie de Jazz (Paris, Outre Mesure – 3 tomes, 1150 pages) qui s’achèvera en 2006. Parallèlement, de 1984 à 1996, Radio France l’invite deux fois par an dans l’émission Black and Blue de Lucien Malson et Alain Gerber sur France Culture.

De 1996 à 2008, il fera parti de l’équipe de Black and Blue formée par Alain Gerber, avec le saxophoniste Jean-Louis Chautemps et le journaliste Gil Anquetil. On l’entendra alors deux fois par mois à l’antenne de France Culture, au cours de ces douze années, avec une “Carte Blanche“ annuelle et le concert Black and Blue. Par ailleurs entre 1985 et 1998, il compose des pièces pour piano et percussion, dont bon nombre seront co-signées avec la pianiste Evelyne Stroh (Editions Zurfluh, distribution: Editions Robert Martin).

En 1998, il devient Professeur associé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans le cadre de la Formation Diplômante au C.A. (Certificat d’Aptitude) où il a enseigné jusqu’en 2015.

En 2002, Alain Gerber demandera à des musiciens d’illustrer son album Le Jazz est un roman. Pour chaque plage on trouvera, outre Georges Paczynski, des musiciens prestigieux comme Lee Konitz, Dave Liebman, Kenny Werner, Paolo Fresu, Martial Solal, Daniel Humair, Eric Watson, Riccardo Del Fra, Jean-Paul Celea ou encore Michel Portal.

Depuis 2004, il travaille en duo avec le grand pianiste concertiste Georges Pludermacher.

En 2005, il dirige le trio Paczynski – Palisseaux – Fradelizi qui enregistrera le CD Générations en 2006 (Arts et Spectacles, Avant Scène).

2008 sera l’année où il composera les Blues, 6 pièces pour piano et percussion fondées sur une idée inédite dans la littérature de la percussion: la conjugaison de l’écriture et de l’improvisation – aussi bien pour le pianiste que pour le percussionniste – dans le cadre des grilles du blues (Editions Arts et Spectacles/Avant Scène). A partir de cette même année, il devient le leader d’un trio avec le pianiste Armel Dupas et le contrebassiste Joachim Govin. Ils graveront le CD Présences et le DVD Live 2009 (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2009).

C’est en 2011 qu’il achève la rédaction d’un ouvrage autobiographique – L’Art sans art, le mystère de l’apprentissage (Editions Arts et Spectacles. 2011) – qui représente la somme de toutes ses recherches à la fois musicales, pédagogiques et philosophiques.

En 2013, le passionnant travail en duo – commencé neuf années auparavant – avec le pianiste concertiste Georges Pludermacher, trouvera enfin son aboutissement dans un concert enregistré et filmé. En première partie, le célèbre pianiste jouera sa transcription pour deux mains, unique au monde (et à laquelle il avait travaillé pendant une cinquantaine d’années!) du Sacre du Printemps – The Rite of Spring – d’Igor Stravinsky. Le concert sera suivi, dans la deuxième partie, d’un duo Pludermacher/Paczynski From Rite to Fight entièrement improvisé. Cette même année 2013, Georges Paczynski enregistre sous son nom Le Carnet inachevé avec le contrebassiste Marc Buronfosse et le pianiste Vincent Bourgeyx (Arts et Spectacles, Avant Scène 2013).

L’année 2014 sera marqué par la création d’un nouveau trio Georges Paczynski avec le contrebassiste Marc Buronfosse et le pianiste Stéphane Tsapis. Ils enregistreront 2 CD : Le But, c’est le chemin (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2014), puis en 2016 : Le Voyageur sans bagage (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2017).

Dès juillet 2017, Georges Paczynski forme un nouveau trio avec le pianiste Christophe Henry et le légendaire contrebassiste Bernard Cazauran.

Georges Paczynski se produit régulièrement en trio, en France et à l’étranger. Ses concerts sont suivis de conférences et de master class au cours desquels il raconte l’histoire de la batterie de jazz en la jouant, à l’instrument, devant le public. Il fait ensuite travailler les étudiants dans le cadre de trio, quartette ou formation plus importante, sur un répertoire de standards du Jazz.

“ Batteur “coloriste“, subtil gestionnaire du silence, il témoigne d’une grande musicalité que soulignent la finesse de son toucher et un sens aigu de la nuance. On le rattachera à la modernité de son instrument par ses recherches sur le son et ses conceptions mélodiques alliant profondeur et sensibilité “. – André Clergeat. – Le Nouveau Dictionnaire du Jazz (Paris, Laffont 2011).

 

DISCOGRAPHIE

 

1992 : 8 Years Old, Paczynski / Levinson / Jenny-Clark ( JPB Production, Big Blue Record, Harmonia Mundi, 1992)

1994: Levin’song, Paczynski / Levinson / Jenny- Clark (JPB Production, Media 7, 1994)

2002: Alain Gerber, le Jazz est un roman (OWL Record, Universal, 2002)

2006: Générations, Paczynski / Palisseaux / Fradelizi (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2006)                                               Médaille d’or 2009 “ Instrumental Jazz Audio Disc “ Jazz Hihyo Japon

2009: Présences, Paczynski / Dupas / Govin (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2009)                                                          Médaille d’argent 2010 “ Instrumental Jazz Audio Disc “ Jazz Hihyo Japon                                                                     Live 2009 DVD (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2009)

2013: From Rite to Fight, duo piano / batterie avec le pianiste concertiste Georges Pludermacher (CD &DVD)             Le Carnet inachevé, Paczynski / Buronfosse / Bourgeyx (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2013)

2014: Le But, c’est le chemin, Paczynski / Buronfosse / Tsapis (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2014)

2017: Le Voyageur sans bagage, Paczynski / Buronfosse / Tsapis (Arts et Spectacles, Avant Scène, 2017)

 

METHODES

 

2001: L’Art de travailler un thème de Jazz à la Batterie (Paris, Arts et Spectacles, 2001)

2003: L’Art de travailler les accords de Jazz au Piano (Paris, Arts et Spectacles, 2003)

 

BIBLIOGRAPHIE

 

1988: Rythme et Geste: les racines du rythme musical dans les civilisations anciennes (Zurfluh, 1988, 380 pages. Distribution: Editions Robert Martin)

1988: Collaborateur du Dictionnaire du Jazz (Paris, Laffont 1988)

1994: Collaborateur du Dictionnaire du Jazz – Nouvelle édition (Paris, Laffont, 1994)

1997: Une Histoire de la Batterie de Jazz, tome I. Des origines aux années Swing.                                                              Prix Charles Delaunay de l’Académie du JazzMeilleur livre de Jazz de l’année 1997. (Paris, Outre Mesure, 1997, 352 pages). Existe en version américaine (actuellement non disponible) en recherche d’éditeur pour pays anglophones?

2000: Une Histoire de la Batterie de Jazz, tome II. Les années Bebop. La voie royale et les chemins de traverse.              Prix Charles Delaunay de l’Académie du Jazz – Meilleur livre de Jazz de l’année 2000. (Paris, Outre Mesure, 2000, 447 pages)

2006: Une Histoire de la Batterie de Jazz, tome III. Elvin Jones, Tony Williams, Jack DeJohnette. Les racines de la modernité. (Paris, Outre Mesure, 2006, 351 pages).

2011: L’Art sans art. Le Mystère de l’Apprentissage. (Paris, Arts et Spectacles, 2011,135 pages)

– Collaborateur du nouveau Dictionnaire du Jazz – Edition entièrement revue et augmentée (Paris, Laffont, 2011).

Liste des batteurs dont les articles ont été rédigés par Georges Paczynski: – Donald BAILEY – Butch BALLARD – Danny BARCELONA – Dick BERCK – Vic BERTON – Dave BLACK* – Walter BOLDEN – Bill CLARK* – Kenny CLARKE – Jerome COOPER – LOUIS COTTRELL – Bobby DURHAM – John GUERIN – Jeff HAMILTON – Ari HOENIG – Lex HUMPHRIES – Joe HUNT – Greg HUTCHINSON – Ron JEFFERSON – Joe JONES – Rufus JONES – Connie KAY – Irv KLUGER* – Don LAMOND – Pete LA ROCA – Victor LEWIS – Shelly MANNE – Butch MILES – Chauncey MOREHOUSE – Joe MORELLO – Alphonse MOUZON – Idris MUHAMMAD – Walter PERKINS – Bernard “Pretty“ PURDIE – “Mickey » ROKER – Georges STAFFORD – Bill STEWART – Grady TATE – Jean-Louis VIALE* – Freddie WAITS – Kenny WASHINGTON – Jeff “Tain“ WATTS – Philipp WILSON*

(les noms suivis d’un astérisque ont été co-signés André Clergeat – Georges Paczynski)

  • Une entrée Georges Paczynski figure maintenant dans Le Nouveau Dictionnaire du Jazz (Paris, Robert Laffont, 2011).

 

FILMOGRAPHIE

 

Illustrateur musical du film Baptème de René Ferret.

Interprète de la musique du film Un homme et deux femmes de Valérie Stroh.

 

LIENS EXTERNES

 

Google, Myspace, Facebook, Wikipedia. Toute la documentation sur le site Arts et Spectacles.

Par ailleurs, Georges Paczynski est répertorié dans l’ “International Who’s Who in Music. Volume Two – Popular Music“ First Edition 1996/97 ainsi que dans l’ “International Who’s Who of Intellectuals“ Twelfth Edition 1997.